• Le fils de l'Ogre

    J'ai toujours été fascinée par les sciences du comportement. Comprendre ce qu'il se passe dans la tête des gens, le pourquoi du comment. Pour les personnes déviantes, comprendre (scientifiquement) l'incompréhensible (humainement) n'est-ce pas intéressant ?

    C'est ainsi que dans un tout autre registre par rapport aux livres exposés précédemment, je vous présente : Le fils de l'Ogre, d'Oli Porri Santoro. 

    Michel FOURNIRET est un violeur, pédophile et tueur en série français. Il fut surnommé, suite aux crimes commis, "le Tueur des Ardennes", "le Monstre des Ardennes" ou encore "l'Ogre des Ardennes". Après avoir été arrêté en 2004, il est condamné à la réclusion à criminelle à perpétuité incompressible pour cinq meurtres et deux assassinats de jeunes filles en France et en Belgique (procès unique). Toutefois, des enquêtes se poursuivent pour d'autres affaires. Son épouse, Monique OLIVIER, est accusée de complicité de meurtre et de non-dénonciation de meurtre dont elle avait connaissance. Elle a été jugée en même temps que lui et condamnée à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une période de sûreté de 28 ans. (source Wikipédia)

    Une histoire à vous glacer le sang... On pense aux victimes, à la famille des victimes, ... Et puis un jour, je feuillette un magazine et là je me retrouve devant l'affiche publicitaire d'un livre intitulé Le fils de l'Ogre, révélations inédites du fils des tueurs en série Michel FOURNIRET et Monique OLIVIER. Mince, c'est vrai et la famille du tueur dans tout ça, finalement on n'y pense pas. Le fils d'un couple de tueurs en série... Le savait-il ? Etait-il heureux avec ses parents ? Comment a-t-il vécu ces révélations ? Que fait-il aujourd'hui ? Est-il très équilibré ? Etc. 

    Et me voilà sur Amazon, prête à commander.

    Ce livre est réellement prenant. On y découvre un enfant esquinté devenu un adulte meurtri, qui a grandi dans un premier temps dans l'ignorance puis dans la violence des révélations. Un jeune homme qui a souffert de porter son nom de famille, qui a été très souvent agressé et qui a été rejeté, notamment par sa famille paternelle : un monstre ne peut engendrer qu'un monstre. Recueilli par l'ex-mari de sa mère, son histoire le hante toujours. Le journaliste à ses côtés s'est intéressé à l'affaire FOURNIRET via l'émission culte Faites entrer l'accusé. Un duo naîtra quelques temps plus tard pour essayer finalement d'obtenir des réponses sur les affaires encore non résolues et sur la disparition d'un trésor : le trésor des Postiches. Le gang des Postiches désignait une association de malfaiteurs spécialisés dans le braquage. Leur butin a été dérobé par Michel FOURNIRET lui-même. Une partie du magot a été dépensée mais en reste-t-il encore caché quelque part ?

    Par un concours de circonstance, une lettre écrite par Michel FOURNIRET à son fils va relancer le dialogue entre les deux hommes ; dialogue auquel le journaliste va prendre part en toute discrétion pour essayer de piéger le tueur en série. Les lettres écrites par l'un comme par l'autre sont retranscrites. On comprend finalement peu de choses aux dires de l'Ogre. Très intelligent, nombreux sont ses messages au sens caché et implicite. Ces correspondances aboutiront à une visite en prison. Riche en émotions et en révélations inédites, cette rencontre semble avoir permis au fils de l'Ogre de renaître.

    Bonne lecture ! 


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :